Cette exposition présente la riche production du maître colombien sous un angle inédit à travers le prisme de ses affinités artistiques et culturelles avec Pablo Picasso. Ce dialogue imaginaire voulu par Botero avec le grand maître de la peinture moderne se nourrit de racines communes et rend un vibrant hommage à Picasso.

Bien que les deux artistes ne se soient jamais rencontrés, ils partagent leur appartenance au monde hispanique et un lien fort avec la Méditerranée. Dès sa jeunesse, Botero a observé l’oeuvre de Picasso, dont il admire la riche palette, la monumentalité et la sensualité des volumes. Chez les deux artistes, la déformation des corps et des volumes correspond à un regard résolument subjectif sur la réalité et à une posture radicalement moderne dans l’histoire de la figuration, qui est à l’origine du langage personnel et inimitable de chacun d’entre eux.

Aux oeuvres de Botero (environ une cinquantaine de peintures et dessins) font écho 10 à 15 oeuvres de Picasso, issues notamment des collections du Musée National Picasso Paris et du Museu Picasso de Barcelone. Leur juxtaposition met en lumière les nombreuses facettes de leurs explorations communes : de la nature morte au nu, de la corrida aux fêtes populaires, de l’autoportrait aux appropriations des maîtres de l’histoire de l’art qui les ont précédés.

Partager
Partager

Galerie photo

Diaporama