Les Mémoires de Jean-Marie Juès, jeune adolescent qui a vécu la Résistance avec sa famille et la famille Ardevol, alors concierge de l’Hôtel de Caumont, permettent de ne pas douter de l’existence d’une Résistance Aixoise. Malgré le peu d’études réalisées sur le sujet on peut affirmer que l’Hôtel de Caumont a joué un rôle non négligeable dans ce contexte. 

Pour mieux comprendre cette période nous vous proposons une lecture à deux voix. Sous forme de questions-réponses, vous découvrirez les extraits d’un récit se déroulant à Aix et plus particulièrement à l’Hôtel de Caumont ; il s’agit d’un regard proposé par Jean-Marie Juès qui n’a d’autre ambition que de témoigner d’un vécu. 

Vous découvrirez, outre la place de Caumont dans ce mouvement et son lien avec le maquis de Saint-Antonin, un ensemble de faits donnant à chacun la possibilité de s’immerger dans le vif des mouvements qui ont animé la Résistance Aixoise.

Visuel : Jeannot Juès et Aimé Ardevol en 1944 sur les marches de l'Hôtel de Caumont - D.R.  Photo Odette Ardevol.

Partager
Galerie photos

Galerie photo

Diaporama